Kimono Samourai Homme

Le mot samouraï vient du verbe japonais saburau, qui signifie "servir et admirer quelqu'un".

Les samouraïs étaient la noblesse militaire héréditaire et la caste des officiers du Japon féodal et du début de l'ère moderne, de la fin du XIIe siècle jusqu'à leur abolition en 1876.

Ils jouissaient d'un grand prestige, de privilèges spéciaux et cultivaient les codes bushido des vertus martiales, de l'indifférence à la douleur et de la loyauté sans faille, s'engageant dans de nombreuses batailles locales. Leurs vêtements se sont modernisés au fil des années. Nous retrouvons désormais des kimonos qui s’inspirent du code vestimentaire employé par ces guerriers qui ont marqué l’histoire du Japon.

Les origines du Samouraï

Au 12ème siècle, deux clans militaires, les Minamoto et les Taira, étaient très puissants. Ils contrôlaient le Japon et se faisaient la guerre. En 1192, Minamoto no Yoritomo est devenu le premier shogun (titre de général au japon). Il est devenu le souverain de tout le Japon et a mis en place un nouveau gouvernement à Kamakura. Le gouvernement de Kamakura a duré de 1185 à 1333 et a fait des samouraïs la classe dirigeante de la société japonaise.

Les samouraïs ont mené de nombreuses guerres durant la période des États combattants (1467-1573). Le Japon comptait de nombreuses régions indépendantes qui s'affrontaient en permanence et avait donc besoin de nombreux samouraïs. La plupart des célèbres films de samouraïs d'Akira Kurosawa datent de cette époque.

Les samouraïs sont devenus très puissants et importants vers la fin de la période Edo (1603-1867) et pendant la période Shinto. Pendant la période Edo, ils constituaient la caste sociale la plus importante. Tous les samouraïs devaient vivre dans des villes-châteaux. Certains d'entre eux avaient des seigneurs qui les payaient en riz, mais d'autres n'avaient pas de seigneurs et étaient appelés "rōnin". Les "rōnin" ont causé des problèmes au Japon au début de la période Edo.

En 1615, le Tokugawa an gagne une bataille très importante en prenant le château d'Osaka. Il n'a pas de rivaux et le Japon devient donc très paisible pendant environ 250 ans. Les compétences militaires deviennent moins importantes et la plupart des samouraïs deviennent des bureaucrates, des enseignants ou des artistes.


En 1868, le féodalisme prend fin au Japon, ce qui met fin à la classe des samouraïs.

Qu’est ce qu’un Kimono de Samouraï ?

Les Kimono japonais de samouraïs étaient conçus avec une attention toute particulière pour être prêts avant chaque combat. Cependant c’est bien l’armure nippone qui était l’équipement porté par les samouraï et les daimyos (nobles japonais).

Les Kimonos de samouraïs actuels sont une représentation de ces armures à travers un style modernisé et soigné, le plus souvent porté sous forme de haori.

Comment porter un kimono de guerrier samurai ?

Ces kimonos sont le plus souvent représentés sous forme de longues vestes noires en coton léger, idéal en tant que vêtement de maison tout comme d’extérieur. Cette tenue aux inspirations japonaises vous accompagne au quotidien. Souvent à manches courtes, ce vêtement nippon respecte les codes du haori dans un style décontracté et unique en son genre.

N’attendez plus, suivez la voie du guerrier et entrez dans le champ-de-bataille pour montrer votre valeur en portant le kimonos de samouraï qui vous correspond.